Expansion orbitaire / Exophtalmie basedowienne

Les maladies thyroïdiennes, particulièrement la maladie de Basedow, s’accompagnent souvent de signes oculaires: rétraction des paupières, rougeur et oedème de la conjonctive et des paupières, atteinte de la cornée, mobilité anormale des yeux, vision double, saillie du globe oculaire hors de l’orbite (exophtalmie), baisse de la vision par compression du nerf optique…

En collaboration avec l’ophtalmologiste, la chirurgie maxillo-faciale peut permettre d’améliorer certains de ces troubles grâce à la correction de l’exophtalmie.

L’exophtalmie de la maladie de Basedow est secondaire à l’augmentation de volume des muscles et de la graisse orbitaire. Le cadre orbitaire osseux étant inextensible, l’affaissement des parois et la lipectomie (ablation de graisse) permet à l’oeil de retrouver sa place. Cette intervention (expansion orbitaire) permet également de faire diminuer la tension intra-orbitaire qui met en jeu le pronostic visuel.

Modalités :

  • anesthésie générale
  • cicatrices sur la face profonde (conjonctivale) de la paupière inférieure
  • hospitalisation 2 à 3 jours
  • arrêt de travail : 3 semaines

En post opératoire :

  • application pluriquotidienne de compresses froides sur les paupières
  • pas de mouchage sous pression pendant 4 semaines

Fiche d'information :

Une fiche d’information est remise aux patients avant une intervention chirurgicale. Elle vise à fournir une infirmation objective et compréhensible sur les risques encourus. Bien que pour la plupart exceptionnels, il est indispensable qu’un patient bien informé accepte de courir ces risques.

Le consentement éclairé du patient doit être recueilli avant l’intervention sous la forme d’un document signé par celui-ci et remis à son chirurgien au plus tard le jour de l’intervention.