Tumeurs cutanées de la face

Il s’agit de lésion bénignes (grain de beauté, lipome, angiome, kyste…) ou malignes (carcinome basocellulaire, carcinome spinocellulaire, mélanome…). Le diagnostic clinique doit être confirmé par l’analyse microscopique de la lésion (histologie). Dans le cas d’une lésion maligne, l’ablation chirurgicale doit respecter des « marges de sécurité » autour de la tumeur pour réduire le risque de chirurgie incomplète, de récidive, voir de métastases dans certains cas.

La fermeture des pertes de substance ainsi crées nécessite souvent la réalisation de greffe ou de lambeaux. La maitrise des techniques spécifiques de reconstruction de la face (des paupières, du nez, des oreilles et des lèvres) est ici essentielle.

Certaines lésions cutanées peuvent être associées à des métastases ganglionnaires nécessitant la recherche de ganglions (curage ganglionnaire cervical, l’ablation d’une glande parotide…).

Fiche d'information :

Une fiche d’information est remise aux patients avant une intervention chirurgicale. Elle vise à fournir une information objective et compréhensible sur les risques encourus. Bien que pour la plupart exceptionnels, il est indispensable qu’un patient bien informé accepte de courir ces risques.

Le consentement éclairé du patient doit être recueilli avant l’intervention sous la forme d’un document signé par celui-ci et remis à son chirurgien au plus tard le jour de l’intervention.

http://www.plasticiens.fr/fiches_informations/francais/26_chirurgie_des_tumeurs_cutanees.pdf